[Habitation] Votre maison de vacances est-elle bien protégée ?

Pour protéger votre maison de vacances, une
assurance habitation pour résidence secondaire
est indispensable.

un groupe d'enfants et d'adultes en train de jouer au foot devant une maison

C’est un logement dont les risques sont spécifiques. Les vols y sont notamment plus fréquents puisque votre présence y est souvent épisodique. Vous pouvez prendre une formule spéciale ou étendre celle de votre habitation principale. Dans tous les cas, certains points requièrent votre vigilance.

La clause d’inhabitation

Vous occupez votre logement quelques semaines par an ? Intéressez-vous à la clause d’inhabitation. Avec ce système, vous n’êtes plus indemnisé à compter d’un certain temps d’absence dans votre habitation. Pour les objets précieux, vous n’êtes parfois pas du tout couvert.

Les obligations de protection

Vous n’avez pas de volets anti-effraction ni d’alarme dans votre résidence secondaire ? Vous allez peut-être devoir vous équiper. De nombreux contrats d’habitation ne prévoient de vous dédommager que si vous avez installé ces dispositifs. C’est souvent le cas de la protection contre le vol et le vandalisme.

À chacune de vos absences, veillez aussi à couper les arrivées d’eau. Au-delà d’un certain délai, les assureurs refusent parfois de vous indemniser si vous avez un dégât des eaux.