Le don : on a tous à y gagner

Chapô

À l’approche des fêtes de fin d’année, en cette période où la fragilité semble plus parlante et la solidarité plus incarnée, pourquoi ne pas concilier générosité et acte citoyen en aidant ses proches ou en soutenant une oeuvre caritative ?

Image
billets avec un noeud cadeau

Le don aux associations, générosité, solidarité… fiscalité !

Selon une étude publiée par la Fondation de France dans le « Panorama national des générosités » en mars 2018, le montant versé aux associations par les particuliers, qui sont à ce jour les plus importants donateurs, a bondi de 70 % depuis 2006.

Le don offre, il est vrai, bien des avantages, à commencer en premier lieu par le simple bonheur de donner. On ne le répétera jamais assez, le don permet une réduction des impôts. Les dons au profit des associations ouvrent droit à une réduction d'impôt sur le revenu de 75 % du montant versé (selon l’organisme choisi) dans la limite de 521 €, et 66 % au-delà de cette somme et toujours dans la limite de 20 % du revenu imposable.

Par ailleurs, devant la crainte de nombreuses associations de voir leurs dons baisser de manière significative en raison du prélèvement à la source et de l'IFI, le gouvernement a mis en place, pour les contribuables une avance de 60 % sur la réduction d'impôt liée à ces dons. Cette mesure sera effective dès le mois de janvier 2019 et concernerait plus de 5 millions de personnes.

 

Découvrir l'intégralité du magazine