Santé, consommation, retraite :

ce qui change en 2019
10 jan. 2019

Pour bien commencer l'année, la rédaction vous propose une sélection de petites infos et nouveautés, bonnes ou mauvaises nouvelles pour votre porte-monnaie. Cela dit, une chose ne changera pas en 2019, c'est l'esprit de famille qui nous anime et notre plaisir à vous sélectionner chaque mois les meilleures offres et infos pratiques. Toute la rédaction vous souhaite une année assurément lumineuse !

visuel pour illustrer ce qui change en 2019, santé, consommation, retraite

100% santé : la prise en charge à 100 % des frais de santé en optique, audiologie et dentaire entre progressivement en vigueur cette année. Son déploiement se poursuivra jusqu’en 2021. Depuis le 1er janvier, les tarifs du panier « 100% santé » sont plafonnés en audiologie et en dentaire. Par ailleurs, le remboursement des aides auditives augmente de 100 euros pour les assurés.

100% remboursés : les examens de santé obligatoires pour les enfants de moins de six ans et les honoraires perçus par les pharmaciens sur les médicaments dits « particulièrement coûteux et irremplaçables » sont désormais remboursés à 100 %.

+6 euros : la participation forfaitaire a augmenté de 6 euros pour les actes médicaux dont le tarif dépasse 120 euros. Les personnes qui bénéficient d’une prise en charge à 100% (invalides, femmes enceintes, malades chroniques par exemple) sont exonérées de cette participation forfaitaire et, dans la grande majorité des cas, les mutuelles remboursent cette part.

Exit la taxe carbone : sa hausse, initialement prévue dans le budget 2019, a été annulée. La convergence de la fiscalité avec celle de l'essence et l'alignement de la fiscalité du gazole non routier (GNR) sur celle du gazole normal sont également annulées.

Chèque énergie à 200 € : moyen de paiement émis sous conditions de ressources par l'Etat depuis 2018 pour aider les ménages modestes à payer leurs factures d’énergie, le Chèque Energie passe à un montant moyen de 200 € au lieu de 150 l’année dernière. Au total, ce sont près de 2,2 millions de nouveaux ménages qui y seront éligibles en 2019.

Gaz en baisse : conformément aux engagements pris par le Premier ministre, les tarifs réglementés du gaz n’augmenteront pas cet hiver. Ils diminuent même de 2% en janvier par rapport à décembre 2018. Les tarifs continueront de diminuer progressivement jusqu'en juillet.

Timbres postaux chérots : leurs prix ont augmenté d’environ 10%. L’Ecopli passe à 0,86 euros, la Lettre Verte à 0,88 euros et la Lettre Prioritaire à 1,05 euro. Dommage, une petite carte ou une belle lettre reste un joli geste d’attention.

Moins de CSG pour les retraités : pour les retraités dont la pension nette mensuelle est inférieure à 2 000 euros (base d’un retraité seul et sans autre revenu), le taux de prélèvement de la CSG repassera de 8,3 % à 6,6%. La mise en œuvre de cette mesure sera effective à partir de mai 2019. Important : les bénéficiaires concernés seront remboursés rétroactivement et intégralement des montants versés en première partie d’année.

Et moins de complémentaire ! Depuis le début de l'année, les retraites complémentaires du régime Agirc-Arrco (qui ont fusionné) sont versées avec une baisse de 10% pendant trois ans pour les retraités âgés de moins de 67 ans et qui sont nés après 1957.

Minimum vieillesse revalorisé : le montant mensuel de l’ASPA (Allocation de solidarité aux personnes âgées) a été augmenté, passant de 833,20 euros à 868,20 euros, soit une augmentation de 35 euros pour une personne seule. Pour un couple, le montant de l’ASPA est revalorisé à hauteur de 1 347,88 euros par mois.

Pour aller plus loin

Finances : ce qui va changer en 2019 - Lire l'article

Projet de loi de Finances 2019 - des réductions d’impôt anticipées avec le prélèvement à la source - Lire l'article

Projet de loi de Finances 2019 - encore un an pour profiter du crédit d’impôt pour vos travaux - Lire l'article