Assurance vie et PER

Deux solutions de La France Mutualiste complémentaires pour votre retraite
Assurance et PER

Se constituer un revenu complémentaire pour sa retraite s’avère être de plus en plus incontournable.
LFM PER’FORM est le nom du Plan d’épargne retraite individuel lancé par La France Mutualiste début décembre.
Faut-il y souscrire si vous êtes déjà détenteur d’un contrat d’assurance vie ? Quel bénéfice pour chaque solution ? Suivez le guide !

Concernant la constitution de votre épargne

PER et assurance vie vous permettent d'investir dans des fonds en euros et dans des fonds diversifiés (unités de compte). Au sein du PER, une formule de gestion pilotée « à horizon » vous offre la possibilité d’adapter automatiquement vos placements à l’approche de la retraite : plus la date du départ se précise et plus vos actifs se sécurisent.

 

Deux approches pour optimiser votre fiscalité

PER : Vos versements volontaires effectués sur votre PER sont déductibles de votre revenu dans une certaine limite. Pour chaque versement sur le PER, vous pouvez également choisir de renoncer à cette déduction « à l’entrée » pour bénéficier d’une fiscalité moindre au moment du départ à la retraite.

Assurance vie : Vous alimentez votre contrat sans bénéfice fiscal durant la vie du contrat. L’avantage fiscal est à la sortie.

 

Libération de votre capital en fonction de vos besoins

PER : Votre capital est bloqué, sauf pour quelques cas de figure précis comme l’achat de votre résidence principale, le décès ou la fin de droits aux allocations
chômage, sans fiscalité.

Assurance vie : Disponible à tout moment. PER et assurance vie : À la sortie, vous pouvez bénéficier des fonds sous forme
de rente, de capital ou des deux !

 

Ce qu'il se passe en cas de décès

PER : Si vous décédez avant 70 ans, le capital suit les règles de l'assurance vie et est versé aux bénéficiaires désignés, sans aucune taxe, jusqu'à 152 500 euros. En revanche, si ce décès est ultérieur à vos 70 ans, l'abattement est plafonné à 30 500 euros et le solde est soumis aux droits de succession.

Assurance vie : Si vous avez alimenté votre contrat avant vos 70 ans, et quel que soit votre âge au moment du décès ensuite, la fiscalité de votre contrat est très avantageuse puisque chacun des bénéficiaires que vous aurez désignés ne paiera aucun droit à l'État jusqu'à 152 500 euros. Après 70 ans, les plus-values sont hors droit de succession.

 

La complémentarité, en résumé !

Le PER est une excellente solution pour construire son complément de retraite progressivement en bénéficiant d’une fiscalité allégée pendant la phase de versement.

L’assurance vie de son côté est un outil de transmission très efficace dans un cadre fiscal avantageux au moment de la succession qui permet en outre de financer ses projets tout au long de la vie et de disposer de liquidité en cas de besoin.

Notez que, sur chacune de ces solutions, vous pouvez ouvrir autant de contrats que vous le souhaitez : qui dit mieux pour penser son avenir et celui de ses enfants, tout en réalisant des économies d’impôts ?

 

Image
LFM PERFORM

Plan Épargne Retraite Individuel :

profitez d’un capital ou d’une rente au moment de votre retraite en mettant de l’argent de côté dès maintenant !

Image
une jeune fille souriante

Assurance vie

Un contrat qui s’adapte à vous, à vos exigences et à vos projets.