Comment financer les projets qui me tiennent à cœur ?

Par La Finance pour Tous (IEFP)

Se constituer un apport pour un achat immobilier, financer les études de ses enfants, préparer sa retraite...
La vie est jalonnée de projets à horizons différents, et cela nécessite de se poser les bonnes questions sur la gestion de son budget, sa capacité d’épargne, sa tolérance au risque... afin de mener à bien, sur le long terme, tous ses objectifs

couple joyeux

Quels sont mes objectifs ?

Tout d’abord, il est impératif de se constituer une épargne de précaution, pour faire face aux coups durs : remplacement de l’électroménager, réparation de la voiture, perte d’emploi... Il est conseillé de disposer d’un « bas de laine » équivalent à quatre à six mois de salaire.

Ensuite, fixez-vous des objectifs, en fonction notamment de votre capacité d’épargne régulière. Un examen attentif de votre budget est indispensable, afin de pouvoir investir sereinement sans mettre vos comptes dans le rouge. En procédant à des versements réguliers (mensuels, trimestriels...), les investissements sont lissés, et l'effort d'épargne, qui devient indolore, permet d’espérer un meilleur rendement à moyen long terme que les placements garantis.

Faites le point chaque année : vos ressources ont augmenté ?

N’hésitez pas à majorer la somme que vous mettez de côté et à commencer le plus tôt possible. Les petits ruisseaux font les grandes rivières !

LE CHIFFRE

4 à 6 mois de salaire

Au-delà de ce niveau d’épargne de précaution, vous avez tout intérêt à investir ce que vous êtes en mesure de mettre de côté dans des placements potentiellement plus performants, sans risquer de manquer de liquidités.

Dans ce cadre, l’assurance vie ou le plan d’épargne retraite permettent de cumuler protection de l’épargne et financement des projets.

Définir vos projets d'épargne

 

Quels sont les supports les plus adaptés ?

Pour des placements à long terme, l'assurance vie et le Plan d'épargne retraite (PER) permettent de valoriser votre épargne et de préparer tous vos projets d'avenir, au même titre que le Plan d’épargne en actions (PEA). Avec l'assurance vie, vous pouvez panacher des supports garantis et des fonds comme les unités de compte (au capital non garanti) qui permettent de bénéficier de la croissance des marchés financiers et de bien diversifier votre patrimoine.

Vous pouvez en détenir plusieurs et dans des organismes différents, mais si votre contrat est performant, il saura répondre à l‘ensemble de vos objectifs à moyen-long terme.

N’oubliez pas qu’au sein de ce contrat, vous pouvez arbitrer d’un support à l’autre en fonction de l’évolution des perspectives économiques et de vos échéances.

Article

Assurance vie et PER

Deux solutions de La France Mutualiste complémentaires pour votre retraite

Se constituer un revenu complémentaire pour sa retraite s’avère être de plus en plus incontournable.
LFM PER’FORM est le nom du Plan d’épargne retraite individuel lancé par La France Mutualiste début décembre.
Faut-il y souscrire si vous êtes déjà détenteur d’un contrat d’assurance vie ? Quel bénéfice pour chaque solution ? Suivez le guide !

Lire la suite