Transfert d’assurance vie vers le PER : avantages et conditions

Image d'une tirelire cochon représentant le transfert d'un contrat assurance vie vers un PER

Vous avez jusqu’à la fin de l’année pour bénéficier d’un double abattement fiscal en transférant l’épargne contenue dans votre contrat d’assurance vie vers un Plan d'Épargne Retraite Individuel. Nous vous donnons les clés pour bien comprendre le fonctionnement et les avantages de ce dispositif.

La loi du 22 mai 2019 relative à la croissance et la transformation des entreprises dite loi Pacte a réformé et simplifié les dispositifs d’épargne retraite.  

Elle permet notamment le transfert de votre épargne investie dans un contrat d’assurance vie vers un Plan d'Épargne Retraite (PER) et ce jusqu’à la fin d’année 2022. Concrètement, vous allez racheter les sommes contenues dans votre contrat d’assurance vie et les réinvestir dans un PER.

Pour encourager ce dispositif, le gouvernement a prévu jusqu’à la fin de l’année 2022 un abattement (c’est-à-dire une exonération d’impôt sur le revenu) supplémentaire sur les gains à hauteur de 9 200 euros au lieu de 4 600 euros pour une personne seule et de 18 400 euros au lieu de 9 200 euros pour un couple. 

Cet avantage est cumulable avec les autres avantages fiscaux du PER. Cependant, certaines conditions sont à respecter :

  • le souscripteur doit être à plus de cinq ans de l’âge de départ à la retraite,
  • le contrat concerné doit avoir plus de 8 ans d’existence,
  • la somme doit être réinvestie dans l’année au sein du PER.
     

Après le 31 décembre 2022, il sera trop tard ! Pour en savoir davantage sur ce dispositif, n’hésitez pas à contacter votre conseiller mutualiste.
 

Le PER en résumé

Le Plan d'Épargne Retraite (PER) est un dispositif d’épargne dont les sommes sont bloquées jusqu’à l’âge de départ à la retraite sauf cas de déblocage anticipé.

Cette solution est idéale pour vous constituer un complément de retraite sous forme de capital ou de rente viagère. Le PER dispose également d’une fiscalité avantageuse puisque vos versements sont déductibles de vos revenus.

Je découvre le PER LFM PER'FORM

Article

Pourquoi faut-il préparer un complément de retraite supplémentaire ?

" En 1981, la France comptait 5 millions de retraités. Trente ans plus tard, ce nombre est de 16 millions et pourrait atteindre 25 millions en 2060. Cette progression remarquable est le produit de l’allongement de l’espérance de vie et de l’arrivée à l’âge de la retraite des générations issues du baby-boom. "

Philippe Crevel, Directeur du Cercle de l'épargne

Lire la suite...