Pendant la retraite : quels contrats d'épargne pour piloter ses revenus selon ses choix de vie ?

Retraite - quels contrats avant pendant après

Que vous sortiez en rente, en capital ou en sorties échelonnées, votre marge de manœuvre dépendra des sommes accumulées pendant les années de constitution de l’épargne. Alors comme toujours : plus vous pensez tôt à votre retraite, plus vous pourrez en profiter !

Epargne retraite : sortie en rente ou en capital ?

Votre Plan d'épargne retraite individuel et votre contrat d’assurance vie vous permettent de choisir entre une sortie en rente et en capital quand la Retraite Mutualiste du Combattant n’ouvre qu’un droit à la rente.

Pour être très schématique, on pourrait dire qu’opter pour la rente permet de limiter la baisse de revenus au passage à la retraite sans préoccupation de gestion, quand le choix du capital permet de piloter son épargne soi-même ou en délégation au-delà de la liquidation de la retraite. Les rachats programmés font figure de compromis entre les deux options : ils permettent de continuer de bénéficier de la capitalisation sur les fonds placés tout en disposant de sommes plus ou moins importantes de façon occasionnelle.

Le Plan d’épargne retraite individuel

Ce contrat retraite ouvre droit à une rente, une sortie en capital ou même un cumul des deux options.

  • Accessibilité des fonds : après la date de liquidation, et si vous avez opté pour une sortie en capital, vous pouvez disposer de vos fonds comme bon vous semble.
  • Fiscalité spécifique : pour consulter toutes les conditions de sortie selon votre statut et votre choix (défiscalisions à l’entrée, ou non), rendez-vous sur service-public.fr.

Découvrir LFM PER'FORM

L'assurance vie

Rien ne sert de choisir dès la souscription entre rente ou capital, décidez à l’approche de votre retraite. 

  • Souplesse absolue : c’est l’un des principaux atouts de l’assurance vie. Vous disposez comme bon vous semble des fonds que vous avez placés.
  • Fiscalité à la sortie du capital : vous pouvez choisir entre l’intégration des plus-values dans vos revenus et un prélèvement forfaitaire.
  • Abattement sur les rentes : les rentes sont réintégrées dans les revenus après application d’un abattement en fonction de votre âge.

Découvrir Actépargne2

La Retraite Mutualiste du Combattant

Ce produit de retraite ne permet pas de sortie en capital. En revanche la rente de la Retraite Mutualiste du Combattant bénéficie d’avantages uniques sur le marché. L’État participe à la constitution de votre retraite en majorant chaque part de rente de 12,50 % à 60 %.

  • Avec défiscalisation : la rente est non imposable (ni impôt sur le revenu, ni prélèvements sociaux) dans la limite d’un plafond de rente fixé chaque année par l’État.
  • Le régime aliéné : plus adapté à l'optimisation de la rente : 
    • une rente majorée et valorisée par l’État et renforcée par l’assureur mutualiste avec la participation aux excédents, jusqu’à la fin de votre vie
    • aucun capital transmissible

Découvrir la RMC

Article

Pourquoi faut-il préparer un complément de retraite supplémentaire ?

" En 1981, la France comptait 5 millions de retraités. Trente ans plus tard, ce nombre est de 16 millions et pourrait atteindre 25 millions en 2060. Cette progression remarquable est le produit de l’allongement de l’espérance de vie et de l’arrivée à l’âge de la retraite des générations issues du baby-boom. "

Philippe Crevel, Directeur du Cercle de l'épargne

Lire la suite