Des taux de rendement exceptionnels en 2023

La gestion rigoureuse des nos actifs permet de servir d'excellents taux de rendement sur l'ensemble de nos contrats d'épargne.

Taux rendement 2023 - La France Mutualiste

« Cette année encore, nous réaffirmons notre volonté de soutenir l’épargne de nos adhérents en leur offrant des taux de rendement très compétitifs et supérieurs à 3,5 % sur l’ensemble de nos contrats d’épargne », commente Dominique Burlett, président de La France Mutualiste, par ailleurs très attentif à la question de la protection et l’accessibilité de l’épargne. « Notre priorité en tant qu’acteur mutualiste est d’agir dans l’intérêt de nos adhérents, comme ce fut le cas en septembre dernier en devenant le premier acteur à proposer sans condition 0 % de frais, sur tous les versements, sur l'ensemble de nos contrats ».

 

Un taux de rendement au-dessus des standards du marché

La France Mutualiste confirme cette année encore sa capacité à servir un taux de rendement non seulement au-dessus du marché (sur la base d’estimations pour ce qui concerne 2023), mais aussi du livret A. 

« La France Mutualiste confirme sa solidité financière et sa performance notamment grâce à un portefeuille bien diversifié. Il est notamment composé à 20 % d’immobilier résidentiel, détenu et géré en direct, qui nous permet d’absorber les chocs dans un contexte inflationniste : nous faisons le choix assumé d’une gestion maîtrisée et autonome », précise Isabelle Le Bot, directrice générale de La France Mutualiste.

Pour rappel, le taux du livret A indique la performance à venir, c’est-à-dire effective après son annonce ; celui des fonds en euros, la performance du passé, donc celle de l’année écoulée. Le graphique ci-contre le rappelle. Le rendement du livret A est le fruit d’une décision qui peut être politique (par exemple par le blocage du taux jusqu'en 2025). Ce taux s’ajustant potentiellement tous les six mois, il offre une visibilité réduite. Le rendement des fonds en euros, dont celui de La France Mutualiste, est le fruit d’une construction de long terme qui vise à une performance pérenne, année après année.

Les performances de nos principaux taux d'épargne :

3,70 %* pour les contrats d’assurance vie multisupports Actépargne2
4,30%* pour le plan d’épargne retraite individuel (PER) LFM PER’FORM
4,20 %** de revalorisation des rentes pour la Retraite Mutualiste du Combattant (RMC)

*Taux net de frais de gestion et brut de prélèvements sociaux et fiscaux, du fonds en euros du contrat. Les rendements passés ne préjugent pas des rendements à venir.
** Le taux annuel est attribué pour la revalorisation des garanties de rente.

Média
Image
Comparaison rendement fonds euros livret A

Voici l’ensemble des taux de rendement distribués par notre mutuelle en 2023

Les contrats ouverts à la souscription sont indiqués en gras.

  • 3,70 %* pour le fonds en euros de nos contrats d’assurance vie multisupport Actépargne2, Actépargne2 Protégés, Passerelle, Livret Jeun’Avenir, et Livret RM. 
     
  • 4,20 %** de revalorisation des rentes, en hausse de 1,59 point, pour notre contrat historique, la Retraite Mutualiste du Combattant (RMC), qui célèbre cette année le centenaire de sa création par le gouvernement français. Les rentes constituées avec un taux technique inférieur à 4,20 % sont revalorisées sous la forme d’une participation aux excédents. 
     
  • 4,30 %* pour le fonds en euros de notre plan d’épargne retraite individuel (PER), lancé en décembre 2020 sous le nom de LFM PER’FORM.
     
  • 3,60 %* pour nos contrats d’assurance vie monosupport Funépargne, Bonépargne, Rentépargne, et notre contrat de retraite complémentaire R4, et 3 %* pour notre contrat obsèques Confort Obsèques.
     

* Taux net de frais de gestion et brut de prélèvements sociaux et fiscaux, du fonds en euros du contrat. Les rendements passés ne préjugent pas des rendements à venir.
** Le taux annuel est attribué pour la revalorisation des garanties de rente.

Cette performance du fonds en euros de la mutuelle doit beaucoup à sa diversification (voir schéma "répartition des classes d'actifs"). Boris Jacquet, directeur investissement et trésorerie à La France Mutualiste, entre dans le détail : « L’immobilier prend une place plus importante dans notre allocation d’actifs que la moyenne des autres assureurs. Le fait de détenir ce patrimoine depuis très longtemps et d’avoir une réserve de plus-values importante contribue à la solidité financière de la mutuelle. On peut également noter que le poids des actions est supérieur aussi à la moyenne. Ceci permet d’avoir un actif général plus diversifié et ayant une espérance (au sens mathématique) de rendement importante. Cette diversification offre la possibilité de maintenir un taux de participation aux excédents (PAE, soit la redistribution annuelle des réserves qui appartiennent aux assurés, NDLR), parmi les meilleurs du marché ».

Média
Image
Répartition des classes d'actifs

Chiffres au 31/10/2023

Une annonce dans la continuité d’une dynamique de croissance...

L’année 2023 se termine pour notre mutuelle avec une collecte à des niveaux inédits à la suite, notamment, de l’annonce de la suppression des frais sur versements en septembre et de la hausse la plus importante depuis 20 ans du plafond majorable de la RMC. Aussi, l’annonce d’un taux à ce niveau vient récompenser la confiance que nous accordent nos adhérents. Stanislas Perrin, directeur commercial, de poursuivre : « Nos 160 conseillers mutualistes sont à l’écoute de nos adhérents et prospects pour trouver la meilleure solution adaptée à chaque situation. Nos actions en faveur du pouvoir d’épargne sont éloquentes. ».
 

...et d’une démarche d’investissements responsables

Comme l’indique le communiqué publié ce jour, « La France mutualiste s’engage à réduire l’empreinte carbone de son portefeuille, en privilégiant les investissements responsables. En juin dernier, le groupe mutualiste a investi 20 millions d’euros dans des titres émis par l’Equateur afin de sauvegarder la biodiversité des îles Galápagos. En 2022, le groupe mutualiste avait déjà réalisé un investissement similaire en faveur de la protection de la barrière de corail du Bélize ». 
En 2023, la mutuelle a ainsi consacré 53 % de ses investissements en obligations à des obligations vertes, sociales ou liées aux objectifs de développement durable de l’ONU.
« Après avoir œuvré pour la protection de la barrière de corail du Bélize et la sauvegarde marine des Galápagos, nous allons poursuivre en 2024 nos investissements responsables. Acteur reconnu dans ce domaine, nos engagements vont bien au-delà des critères du marché et ne se font pas au détriment de la performance », rappelle Simon Le Dily, directeur financier et technique de La France Mutualiste. 

Média
Image
Emissions carbone La France Mutualiste