Assurance auto : quelle assurance pour les jeunes conducteurs ?

Assurance auto : jeune conducteur en voiture

Choisir sa première assurance auto peut devenir un véritable casse-tête ! Vous êtes considéré comme étant moins expérimenté (à raison peut-être !) et on vous classe automatiquement comme conducteur à risque. Invariablement, la conséquence est un contrat d’assurance plus cher et avec moins de garanties. Comment faire pour sortir votre épingle du jeu et payer le moins cher possible ? Suivez nos conseils !

Êtes-vous concerné par le statut jeune conducteur ?

Il n’existe pas de définition légale de ce qu’est un jeune conducteur mais généralement, on considère qu’il s’agit d’un automobiliste titulaire du permis de conduire depuis moins de 3 ans. Pour les compagnies d’assurance automobile, sont également considérées comme jeunes conducteurs toutes les personnes qui n’ont pas été assurées au cours des trois dernières années. Concrètement, à partir de 3 ans de permis et d’un historique d’assurance, vous ne serez plus considéré comme jeune conducteur.

L’assurance auto jeune conducteur coûte-t-elle plus cher ?

Très souvent, oui, car les 18-24 ans restent la tranche d’âge la plus exposée au volant. Les tués sont surtout de jeunes hommes : la hausse de la sinistralité des jeunes conducteurs par rapport à des automobilistes expérimentés est en moyenne de 350 % mais elle descend à 100 % si on ne prend en compte que les jeunes conductrices*. Les accidents de la route sont la première cause de mortalité pour les jeunes. Selon l’Observatoire interministériel de la sécurité routière (ONISR), la vitesse est en cause dans 45 % des cas, suivie de l’alcool et des stupéfiants.

Les assureurs essayent donc de se prémunir contre ce risque de sinistralité accrue. Les profils à risque comme les jeunes conducteurs payent ainsi une prime plus élevée que les conducteurs expérimentés. La loi autorise les assureurs à appliquer une surprime de 100 % aux conducteurs novices. Avec pour résultat des primes jeunes conducteurs qui flambent (entre 1 100 € et 1 500 € par an, contre 600 euros en moyenne pour l’ensemble des automobilistes).

Que risque-t-on en roulant sans assurance automobile ?

En France, 800 000 personnes roulent sans assurance, parmi lesquelles 60 % ont moins de 35 ans. Il faut rappeler que conduire sans assurance constitue un délit, et ce, même si vous n’avez pas souscrit de contrat faute de moyen. Vous encourez des risques financiers et des risques juridiques. En cas d’accident, vous devrez assumer seul les conséquences financières pour vous-même et pour les autres victimes. Les frais s’élèvent parfois à des centaines de milliers d’euros, à rembourser mois par mois parfois tout au long d’une vie. Il existe aussi un risque judiciaire lors d’un simple contrôle routier. La peine est de 3 750 euros d’amende et elle peut être assortie d’une confiscation du véhicule.

En conclusion : rouler sans assurance n’est jamais une bonne idée… Ne prenez pas de risques et découvrez notre assurance auto jeune conducteur.

Il faut avant tout prévoir un budget, un peu supérieur lors de vos trois premières années de conduite, et suivre quelques bonnes pratiques :

Nos conseils pour payer moins cher son assurance jeune conducteur

Premier conseil : ne choisissez pas une voiture trop puissante !

Les compagnies d’assurance auto répercuteront automatiquement le risque sur le montant de votre assurance. Il s’agit d’une sécurité pour les assureurs car statistiquement, les véhicules puissants sont davantage impliqués dans les accidents et exposés aux vols. Une prime plus élevée vise donc à compenser ces risques.

Deuxième conseil : privilégiez les voitures d’occasion.

En effet, une voiture neuve nécessite un investissement important à l’achat, mais également un budget conséquent pour être assurée. Pourquoi ? Parce qu’un modèle récent est plus susceptible d’être volé. En outre, il est inutile de souscrire une assurance tous risques avec une voiture d’occasion. La formule au tiers suffit. Mais attention tout de même aux frais de réparation !

Troisième conseil : Dès 16 ans, lancez-vous dans la conduite accompagnée. 

L’assureur va considérer que vous êtes moins à risque (à juste titre car vous aurez des mois de pratique sous le pied) et vous accordera un tarif préférentiel. 

Quatrième conseil : Assurez-vous en tant que conducteur secondaire sur l’assurance de vos parents.

Choisir de s’assurer en tant que conducteur secondaire coûte moins cher qu'une assurance auto jeune conducteur.  Cette option vous laisse le temps d’acquérir du bonus mais en contrepartie, en cas d’accident responsable, vous et vos parents comptabiliseront du malus. Cette formule vous permet de cumuler des antécédents d’assurances. Ainsi, vous bénéficierez de prix moins élevés lorsque vous déciderez de vous assurer en tant que conducteur principal sur votre propre véhicule.

Quelle est la formule assurance auto la plus adaptée aux besoins d’un jeune conducteur ?

Les compagnies d’assurance proposent 3 formules traditionnelles qui présentent des avantages et des inconvénients :

  • La formule au tiers
  • L’option intermédiaire
  • L’assurance auto tous risques


Pour votre première voiture, inutile de faire des folies ! Si votre voiture n’est pas chère et accumule de nombreux kilomètres au compteur, vous n’avez pas besoin d’une assurance tous risques.  La formule de base (au tiers) sera suffisante. Il existe également des formules intermédiaires. Discutez-en avec votre courtier en assurance qui saura estimer votre rapport bénéfice-risque et vous proposer des garanties en fonction de vos besoins.

Vous pouvez aussi souscrire une assurance auto au kilomètre. Avec ce contrat, vous ne payez plus de cotisation fixe mais une prime modulable en fonction des kilomètres que vous parcourez.  C’est idéal si vous utilisez rarement votre voiture.

L’assurance auto connectée est également une solution qui permet d’économiser. Un boitier connecté à votre voiture enregistre votre comportement au volant. Chaque fois que vous prendrez le ­volant, la souplesse des freinages, la prudence dans les virages et le rapport temps de conduite / distance parcourue seront enregistrés pour calculer un score. Un bon score de conduite, à l’appréciation de l’assureur, permet de récupérer jusqu’à 40% de la prime.

En suivant quelques conseils et en choisissant une formule au tiers ou « payez comme vous conduisez »**, les jeunes conducteurs disposent de plusieurs leviers pour payer leur assurance auto moins cher.

La France Mutualiste dispose d’offres spécifiques aux jeunes conducteurs qui permettent de réaliser des économies substantielles. Nous vous proposons des options adaptées à votre situation : réalisez gratuitement un devis en ligne pour connaître la formule adaptée à vos besoins.

Assurance auto : réalisez un devis en ligne


*Source : FFA, https://www.onisr.securite-routiere.gouv.fr/sites/default/files/2021-09/ONISR_Bilan_Accidentalité_2020.pdf
**Pay as you drive

Article

Qu'est-ce que l'assurance auto tous risques ?

Que couvre l'assurance tous risques ? Comment ça marche ? Tour d'horizon de l'assurance auto tous risques.

En assurance auto, seule l’assurance de la responsabilité civile est obligatoire, pour pouvoir indemniser les dommages causés aux autres. C’est le minimum légal. A l’autre bout de l’échelle des garanties, il y a l’assurance Tous Risques. Cette assurance couvre tous les risques qui peuvent survenir à votre véhicule, aussi bien au conducteur qu'aux passagers. Les dommages matériels sont également couverts.

Lire la suite