Arrêt du tabac : tout savoir des aides et remboursements

Arrêt tabac : aides et remboursements

L’arrêt du tabac procure rapidement de nombreux bienfaits aux fumeurs et à leur porte-monnaie. Mais le sevrage tabagique est un parcours parfois difficile lorsqu’on l’entreprend seul. Comment se faire aider pour venir à bout de l’addiction à la nicotine et obtenir un remboursement des frais liés à l’arrêt du tabac ?

Les bénéfices de l'arrêt du tabac

Les arguments en faveur de l’arrêt du tabac sont nombreux : meilleure santé physique, diminution du stress, économies financières. Les premiers effets positifs sont quasi immédiats. Et ils se renforcent jour après jour !

Des bienfaits sur votre santé

Dès que l’on arrête de fumer, des effets bénéfiques se font ressentir sur sa santé et celle de son entourage. Ces bénéfices immédiats ont aussi des vertus sur le long terme.

  • Après quelques heures : en fumant, vous respirez du monoxyde de carbone. Son taux diminue rapidement dans le sang et le corps est mieux oxygéné
  • Après 24h : le corps ne contient plus de nicotine
  • Après quelques semaines : vous respirez mieux, votre goût et votre odorat s’améliorent.
  • Au bout de quelques mois, votre souffle augmente, la fatigue diminue et vous êtes plus résistant
  • Au bout d’un an : les risques pour le cœur et le cerveau sont fortement réduits
  • Au bout de 10 ans : votre espérance de vie est proche de celle d'un non-fumeur

Les bienfaits psychologiques sont tout aussi importants. Débarrassé des substances toxiques du tabac, le corps fonctionne mieux. Le stress et l’anxiété diminuent, la fatigue recule, le sommeil s’améliore.

Des économies importantes sur votre budget

Les bénéfices financiers doivent également être soulignés : le prix moyen d’un paquet de cigarettes est supérieur à 10 €. Si l’on consomme un paquet par jour, l’arrêt du tabac représente plus de 3000 € d’économies par an !
De plus, les non-fumeurs peuvent réduire leurs frais bancaires en cas de prêt ou d’emprunt immobilier. Ces contrats sont souvent soumis à des questionnaires de santé : les fumeurs peuvent se voir refuser un prêt ou devoir payer une assurance emprunteur plus élevée que ceux qui ne fument pas.

Être accompagné pour arrêter de fumer

Pour beaucoup de fumeurs, arrêter de fumer est un parcours du combattant. La motivation peut être difficile à trouver. Et, même si la dépendance physique à la nicotine disparaît rapidement, l’envie de fumer par habitude peut représenter un réel défi. Pour réussir votre sevrage tabagique, faites-vous aider ! 

Le tabacologue, un professionnel de santé pour arrêter de fumer

Pour combattre l’addiction à la cigarette et mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez consulter un spécialiste dans l’accompagnement des personnes souhaitant arrêter de fumer. Le tabacologue effectuera un diagnostic complet de votre profil de fumeur et vous proposera un programme et des traitements adaptés à votre situation.

Tabac-info-service, les outils de Santé Publique France

Le site tabac-info-service.fr, l’application à télécharger sur votre smartphone et le numéro gratuit 3989 peuvent vous aider à renforcer votre motivation et éviter les rechutes.
De plus, l’application propose de nombreux outils pour calculer vos économies potentielles, connaître votre niveau de dépendance à la nicotine, découvrir des conseils pour arrêter de fumer, ou encore trouver le traitement adapté à vos besoins.

Remboursement arrêt du tabac : les aides financières

Bien que des économies sur le long terme soient possibles en arrêtant de fumer, l’achat de substituts nicotiniques peut parfois représenter une somme importante à débourser. Heureusement, ces aides aux sevrages font souvent l’objet d’un remboursement.

Comment obtenir le remboursement du sevrage tabagique et quelles sont les conditions ?

Les substituts nicotiniques sont pris en charge à 65 % par l’Assurance maladie, sans limite de plafond, comme la majorité des médicaments. Pour qu’un patch anti-tabac ou tout autre substitut nicotinique soient remboursés, ils doivent être prescrits sur ordonnance par un professionnel de santé. C’est-à-dire :

  • Un médecin traitant
  • Un médecin du travail
  • Un chirurgien-dentiste
  • Un infirmier
  • Une sage-femme
  • Un masseur-kinésithérapeute

Lorsque vous achetez des substituts anti-tabac en pharmacie, vous ne réglez que la part qui reste à votre charge (tiers payant), soit 35 % du prix des traitements de substitution nicotinique.

L’Assurance maladie rembourse les substituts nicotiniques

Dans le cadre de la lutte anti-tabac, l’Assurance maladie rembourse les substituts nicotiniques. Ces médicaments à base de nicotine réduisent les symptômes de manque que les fumeurs ressentent lorsqu’ils arrêtent de fumer. Il en existe plusieurs formes :

  • Les patchs à action lente, à coller sur la peau : ils libèrent de la nicotine dans l’organisme pendant 16 à 24h
  • Les médicaments à action rapide, à consommer ou à inhaler : des pastilles ou des comprimés, des gommes à mâcher, des sprays buccaux ou des inhaleurs contenant de la nicotine

La Haute Autorité de Santé (HAS) conseille d’associer les patchs anti-tabac à un médicament à action rapide dès qu’une envie de fumer se fait trop fortement ressentir.

Les substituts nicotiniques remboursés contiennent plus ou moins de nicotine. Pour être efficaces, ils doivent être correctement dosés. C’est pourquoi il est important d’évaluer votre dépendance au tabac avec l’aide de votre médecin, de votre pharmacien ou du site Tabac-info-service.

Bon à savoir :

Les sages-femmes peuvent prescrire des substituts nicotiniques aux femmes enceintes, mais également à leur entourage, afin de les préserver de la fumée de cigarette environnante (tabagisme passif).

Arrêt du tabac : que remboursent les mutuelles et les complémentaires santé ?

Certaines mutuelles et complémentaires santé prennent en charge le remboursement des substituts nicotiniques (prescrits ou non) ainsi que des consultations en médecine douce (homéopathie, hypnose, acupuncture, soutien psychologique…).
Cette prise en charge est généralement soumise à un plafond annuel de remboursement à ne pas dépasser. Le praticien que vous consultez doit également être conventionné.
Pour savoir si votre mutuelle ou votre complémentaire santé propose un remboursement des frais liés à l’arrêt du tabac, consultez le tableau de garanties de votre contrat.

Prêts à arrêter de fumer ? Consultez notre offre d’assurance santé. Effectuez un devis dès à présent pour découvrir les garanties proposées par La France Mutualiste, en partenariat avec sa filiale Média Courtage.

Faire un devis assurance santé

Article

Mon assurance santé ne me convient plus.

Puis-je en changer sans attendre l’échéance du contrat ? Est-il possible de changer d’assurance santé sans attendre l’échéance du contrat  ?

Finalement, il existe deux cas de figure. Durant votre première année de souscription, vous ne pourrez changer de mutuelle santé qu’en cas d’évolution de votre situation ou d’augmentation de vos cotisations. Si vous avez souscrit votre contrat il y a plus d’un an, alors vous pourrez résilier votre contrat à tout moment, sans frais ni condition. Explications.

Lire la suite
Article

L'assurance santé individuelle : qui est concerné ?

En France, l’accès aux soins occupe fréquemment le devant de la scène politique et médiatique : les déserts médicaux, les remboursements des soins, les grands équilibres du système de santé… Derrière ce bruit médiatique, le besoin d’être accompagné par des professionnels de santé pour vivre en bonne santé demeure partagé par tous.

Lire la suite