Retraités : 5 idées pour trouver votre assurance santé

Assurance santé : comment la renforcer quand on est retraité

Vous disposiez d'une mutuelle en tant que salarié et venez de passer à la retraite ? Vous étiez indépendant et souhaitez revoir votre couverture santé pour vos vieux jours ? 5 point de vigilances.

1. La base : vérifier que votre mutuelle santé vous suivra jusqu’au bout

De trop nombreuses mutuelles n’acceptent pas les retraités. À partir de 55, 60 ou 65 ans, il n’est plus possible d’y souscrire… et elles mettent fin au contrat pour les assurés ayant par exemple 75 ou 80 ans. Choisissez une couverture santé qui ne vous lâchera pas en cours de route. Le terme employé est « garantie viagère », c’est-à-dire une protection proposée dans les contrats responsables qui vous couvre même quand vos besoins de santé augmentent.

Vérifiez aussi que votre mutuelle ne s’accorde pas un délai trop long avant de commencer à vous rembourser. Certaines attendent plusieurs mois avant de prendre en charge vos dépenses, notamment pour des soins chirurgicaux, onéreux par nature.

Trouvez votre assurance santé

2. Le cœur du réacteur santé : l’optique, les prothèses auditives, les soins dentaires

Les besoins augmentent avec le temps. Nul n’y peut rien ! En revanche, votre assurance santé doit tenir compte de ces évolutions. Pour l’ensemble des besoins liés à l’optique, aux prothèses auditives ou encore aux soins dentaires, choisissez un contrat qui vous offre les mêmes remboursements, que vous ayez ou non utilisé votre forfait l’année précédente.

Rentrons un peu plus dans les détails. L’optique, ce n’est pas qu’une question de correction. Vous pourrez avoir besoin d’une opération de la cataracte. Côté audition, privilégiez un forfait annuel qui augmente au fil des ans pour la prise en charge d’un appareillage pour une ou deux oreilles. Car si vous êtes remboursé sur la base d’un pourcentage du remboursement de la sécurité sociale… même s’il s’élève à 200 %, cela pourrait ne couvrir que 10 % des frais. À noter aussi que de nombreuses mutuelles proposent de moduler le poste santé, soins dentaires et optique en fonction du besoin. Si vous souhaitez être mieux couvert en optique et un peu moins en dentaire il est possible de demander cela à votre assureur : les primes s’ajusteront en conséquence !

3. Utiles pour votre santé : les cures thermales et autre médecine douce

Avez-vous vérifié qu’elles sont incluses dans votre forfait d'assurance ? Avec le transport et l’hébergement, une cure thermale peut être onéreuse. Et pourtant il ne s’agit en rien d’une coquetterie. Douleurs lombaires, arthrose, arthrite ou encore troubles articulaires : un forfait spécial dans votre contrat santé rendra accessible ces soins qui soulagent des douleurs handicapantes dans la  vie de tous les jours, sur prescription médicale. Au-delà des cures, les médecines douces comprennent de nombreuses disciplines comme l’acupuncture, l’ostéopathie, la chiropractie… Il n’y a pas de mal à se faire du bien !

4. Stratégique : la prise en charge de l’hospitalisation et des frais annexes

Chambre particulière ou collective ? Lit accompagnant ? Pour quelle durée ? Est-ce que l’on considère que 60 ou 90 jours par an seront suffisants… ou vaut-il mieux être couvert davantage ? Est-ce que je choisirai un hôpital public ou privé ? Aurai-je besoin d’une solution de garde pour mes enfants, mes animaux domestiques, d’une aide-ménagère ? Toutes ces questions sont importantes pour trouver votre mutuelle santé et méritent d’être posées au moment de choisir un nouveau contrat santé.

5. Rassurant et utile : l’assistance et la téléassistance

Livraison de repas, course, gestion des médicaments, garde à domicile, accompagnateur dans les déplacements, auxiliaire de vie, pédicure, coiffure, blanchisserie… Si vous êtes bloqué dans un fauteuil roulant suite à une opération ou un accident, une aide extérieure peut s’avérer précieuse pour vous et votre conjoint si vous vivez en couple. La téléassistance est aussi à envisager, avec un contrat supplémentaire, si vous craignez les chutes ou les malaises à domicile. En appuyant sur un bouton vous alertez un proche désigné à l’avance ou une centrale d’appel qui fera le nécessaire.

Article

L'assurance santé individuelle : qui est concerné ?

En France, l’accès aux soins occupe fréquemment le devant de la scène politique et médiatique : les déserts médicaux, les remboursements des soins, les grands équilibres du système de santé… Derrière ce bruit médiatique, le besoin d’être accompagné par des professionnels de santé pour vivre en bonne santé demeure partagé par tous.

Lire la suite
Article

Assurance santé : est-ce possible de résilier avant l’échéance ?

Est-il possible de changer d’assurance santé sans attendre l’échéance du contrat ? Finalement, il existe deux cas de figure. Durant votre première année de souscription, vous ne pourrez changer de mutuelle santé qu’en cas d’évolution de votre situation ou d’augmentation de vos cotisations. Si vous avez souscrit votre contrat il y a plus d’un an, alors vous pourrez résilier votre contrat à tout moment, sans frais ni condition. Explications.

Lire la suite
Article

Mon assurance santé ne me convient plus.

Puis-je en changer sans attendre l’échéance du contrat ? Est-il possible de changer d’assurance santé sans attendre l’échéance du contrat  ?

Finalement, il existe deux cas de figure. Durant votre première année de souscription, vous ne pourrez changer de mutuelle santé qu’en cas d’évolution de votre situation ou d’augmentation de vos cotisations. Si vous avez souscrit votre contrat il y a plus d’un an, alors vous pourrez résilier votre contrat à tout moment, sans frais ni condition. Explications.

Lire la suite